thumbnail - developpement interieur

5 corps, 5 dimensions pour éveiller votre potentiel

Connaitre les 5 corps physique, émotionnel, mental, spirituel et énergétique pour entamer un développement personnel, intérieur et spirituel.
Iker Aguirre
Co-fondateur de Konxus Media. Dirigeant d’entreprise depuis bientôt 30 ans, il cultive une passion pour le potentiel humain et l’entreprise. Conférencier international, il œuvre pour remettre l’humain au centre de l’entreprise et pour une performance épanouie avec un impact humain, conscient et responsable.

Quand vous vous engagez sur un chemin de croissance personnelle, les premiers pas sont souvent erratiques. Un univers gigantesque s’ouvre à vous mais vous ne savez pas par où commencer. Ça peut même être angoissant parfois, tellement les pas à franchir semblent énormes !

Ça, c’est le premier problème.

Après, quand vous vous engagez sur une première voie, vous réalisez qu’il n’est pas toujours facile d’en sortir. Souvent, les mentors ou enseignants que vous rencontrez ne jurent que par elle. Le reste, pour rester polis, c’est bon à mettre à la poubelle. Leur voie est LA meilleure sans l’ombre d’un doute. Mais, autant vous respectez leur point de vue, autant vous avez envie de voir plus loin. Et là… les silos sont trop épais. Il n’y a pas de vases communicants entre les disciplines. Et s’ils existent, ils sont difficiles à trouver. Alors vous testez tout et rien à la fois, en picorant des alternatives. C’est comme une promenade à l’aveugle dans des sentiers que vous ne connaissez pas : lent, erratique et pas toujours efficace.

Ça, c’est le deuxième problème.

En ce qui me concerne, j’ai souvent rêvé de rencontrer quelqu’un qui, un jour, me raconte que je me m’apprête à vous décrire. Mais je n’ai pas eu cette chance. J’ai dû me forger un chemin avec un bâton d’aveugle et un autre de pèlerin.

Pourtant, pouvoir cadrer les chemins qui mènent à l’éveil du potentiel est primordial. Ça permet de savoir où regarder, où l’on se situe et quoi faire pour commencer. Ça aide aussi à ouvrir des perspectives et à nous faire prendre conscience que l’univers des possibles est ample mais cartographié. Pour finir, ça aide aussi à limiter le risque. Car, il faut le dire, sur les chemins vers la croissance et la transformation personnelle il y a des découvertes incroyables à faire mais aussi des gros pièges douloureux à éviter.

Alors, si vous êtes adepte de l’éveil du potentiel ou de ce que l’on appelle le développement intérieur, ce qui est la même chose, cet article est fait pour vous. Un cadre précis pour vous aider à y voir plus clair.

Si seulement j’avais eu ça quand j’ai commencé…

Toutes nos expériences terrestres sont des expériences sensorielles. Tout passe par le filtre de nos 5 sens et, par conséquent, tout est une expérience corporelle. Iker Aguirre

Ce qu’il
faut savoir

Ce qu'il faut savoir

L’éveil du potentiel est le domaine du développement intérieur, pas du développement personnel (voir encart Focus Sur ci-dessous).

Si vous aimez vous découvrir dans vos capacités, trouver des ressources nouvelles à l’intérieur de vous et vous sentir grandir, vous épanouir dans ça, l’éveil du potentiel est votre truc.

Nul besoin de s’attaquer aux traumas d’enfance, à la relation aux parents ni aux expériences douloureuses de votre passé. Ça, c’est pour le développement personnel.

Ainsi, si vous désirez vous aventurer dans cette terra incognita, vous devez savoir qu’il existe des trésors à dénicher dignes d’un rêve des mille et une nuits. Mais vous devez savoir aussi qu’il existe des pièges à éviter si vous ne voulez pas finir comme le chat échaudé de l’histoire.

 

 

 

Le corps est notre seule porte d’entrée

Toutes nos expériences terrestres sont des expériences sensorielles. Tout passe par le filtre de nos 5 sens et, par conséquent, tout est une expérience corporelle.

Coupez-vous de votre corps et vous vous coupez de votre réalité. Si vous ne savez pas communiquer avec le corps, vous ne savez pas communiquer avec le monde.

La première chose à comprendre, si vous voulez éveiller vos potentiels, c’est qu’il est primordial de développer une relation harmonieuse et étroite avec le corps.

 

Comment ?

En l’écoutant. Avec les 5 sens, ces 5 portes d’entrée au dialogue avec les corps mais aussi avec le monde extérieur.

Cette phrase est lourde de conséquences car sitôt vous lui accordez une importance vous réalisez qu’il y a une profondeur insondable dans l’information qui transite par ces 5 sens.

 

Et qu’allez vous « écouter » ?

Les ressentis. C’est le langage du corps que vous pouvez percevoir, comprendre et analyser avec la tête.

Ceci est la première prise de conscience : s’éveiller à de nouveaux potentiels passent d’abord par un éveil à l’écoute de ses ressentis et ce dernier passe passe par un éveil à l’écoute de ses 5 sens.

 

 

 

Mais nous n’avons pas qu’un corps, nous en avons 5

 

Et ça n’a rien à voir avec les 5 sens. Chacun d’entre elle recèle d’une intelligence qui lui est propre, dont chacune recèle d’une quantité insondable de potentiels à votre disposition.

  • Pour commencer, nous avons le premier de nos corps. C’est le plus connu et le plus évident. C’est aussi celui qui nous ouvrira la voie d’accès à tous les autres car tout passe par lui. C’est le corps physique. Et pourquoi tout passe par lui ? Parce que les ressentis, quel que soit leur degré de profondeur et de finesse, sont des sensations physiques. L’intelligence qui lui est associée, l’intelligence physique, est celle qui vous permet une utilisation agile, coordonnée, harmonieuse et équilibrée de son corps.

 

  • Ensuite, nous avons le corps émotionnel. C’est le domaine des émotions. Ce corps nous procure des ressentis très forts. Ils sont intenses et assez localisés mais pas aussi ponctuels que ceux du corps physique où, quand j’ai mal quelque part, c’est à un endroit très précis. Les émotions couvrent des zones dans notre corps. Si parfois elles s’ancrent dans des endroits très précis du corps, dans la plupart de cas elles s’étalent sur des surfaces plus ou moins grandes et parfois elles se déplacent aussi. L’intelligence qui lui est associée, l’intelligence émotionnelle, est celle qui vous permet de connaître intiment les émotions, de les canaliser, d’agir dans les situations à forts enjeux émotionnels, de faire preuve d’aptitudes relationnelles et de vous servir de l’énergie des émotions.

 

  • Le troisième corps est le corps mental. C’est le domaine de l’intellect, de la pensée abstraite, de la réflexion cartésienne, de la mémoire, de la concentration. Bref, de tout ce que l’on appelle facultés cognitives inhérentes au cortex préfrontal, notre cerveau analytique conscient. C’est un domaine beaucoup plus subtil que les deux autres mais très présent dans nos têtes, parfois trop au point de devenir envahissant. On n’est pas toujours maître de ses pensées ! L’intelligence qui lui est associée, l’intelligence cartésienne, est celle qui touche à la mémoire, l’intellect, la pensée abstraite, la culture, le calcul, la philosophie et l’influence de la pensée consciente, inconsciente et subconsciente au sens large.

 

 

 

  • Le quatrième corps est le corps spirituel. Beaucoup auraient tendance à l’inclure dans les pouvoirs du cerveau et, par conséquent, dans le corps mental. C’est d’ailleurs l’approche scientifique. Mais nous aimons diverger de cette approche pour une question pratique. Le fait de séparer le corps mental du corps spirituel nous oblige à ne pas tomber dans le piège du « tout mental », du « tout cerveau gauche ». Ainsi, on s’ouvre à l’existence d’un vaste univers des possibles qui, souvent, dépasse l’entendement du cerveau cartésien. Un très bon exemple serait l’intuition. Toute personne intuitive sait qu’elle est une intelligence qui ne passe pas par la tête. Le corps « sait » et il vous le dit avec un ressenti. Les intuitifs ont appris que ce ressenti dit toujours juste. Mais d’où vient-il ? Pas du mental, pour sur. Il vient du corps spirituel. Le séparer du corps mental nous oblige à accepter qu’il y a une voie alternative dans notre cerveau qui peut ouvrir des portes impossibles à ouvrir « avec la tête » et pourtant absolument extraordinaires ! L’intelligence qui lui est associée, l’intelligence spirituelle, est celle qui vous permet une de communiquer avec des sphères dépassant le mental, de « télécharger » de l’information utile grâce aux canaux d’inspiration . [lien interne ARTICLE ].

 

  • Le cinquième corps est le corps énergétique. Nous sommes des mammifères de sang chaud. Chaque cellule de notre corps enferme en son sein 1,5 volts, l’équivalent d’une pile de Walkman (référence pour les anciens de ma génération et les jeunes branchés qui aiment le vintage). Que l’énergie circule dans notre corps n’a rien de nouveau. Nous sommes aussi des champs magnétiques sur pattes. Tout ça combiné au fait que nous sommes des êtres conscients et que nos pensées sont aussi des phénomènes électro-magnétiques, notre corps énergétique est, à la fois, un immense réservoir d’énergie et une antenne d’émission et réception. Vous pouvez remplir le réservoir pour avoir la pêche et vous pouvez vous servir de votre énergie pour communiquer avec le monde. Avez-vous déjà rencontré quelqu’un qui avait un « je-ne-sais-quoi » qui vous inspirait ? C’était son corps énergétique et l’histoire qu’il vous racontait. L’intelligence qui lui est associée, l’intelligence énergétique, est celle qui vous permet de ressentir, de lire, d’influencer et de communiquer avec l’énergie.

 

 

 

A chacun sa came

 

Chacun de nous a tendance à préférer un (ou plusieurs) corps plutôt que d’autres. Je les appelle des « portes d’entrée ». Certains peuvent ne pas vous parler du tout. Ce n’est pas grave. Ça veut dire que les dimensions qu’ils recèlent ne sont pas encore pour vous. Oubliez-les pour l’instant. Gardez juste en tête qu’un jour vous avez lu qu’ils existent. Dans le futur ça pourrait revenir et vous rendre service, le jour où vous êtes prêt ou prête à accueillir dans votre vie cette dimension de votre être.

Nul besoin de « se forcer » à explorer des voies qui ne vous disent rien. A chacun sa came, à chacun son chemin. Et le votre n’appartient qu’à vous.

 

D’une porte à une autre

 

La notion de « porte d’entrée » est intéressante car elle définit la voie que vous pouvez arpenter pour commencer à découvrir vos potentiels tout en mettant un maximum de chances de votre côté pour que le parcours soit plaisant. Par exemple, vous êtes adepte de sport et vous choisissez le corps physique car c’est la porte qui vous parle le plus. Pour vous, les potentiels seront une aventure physique et physiologique avant tout.

Votre corps est comme un palais des mille et une nuits (décidément, aujourd’hui je kiffe cette image). Sublime, immense et extraordinaire. Comme tout palais, il a beaucoup de portes. Or, un palais a beau avoir plusieurs portes, vous ne pouvez rentrer qu’en prenant une seule ! Bien sûr, ceci ne vous empêche pas de rentrer en prenant une autre le jour suivant.

Avec l’éveil du potentiel c’est la même chose. Vous pouvez rentrer dans le palais en arpentant toujours la même porte ou choisir de varier les plaisirs. Mais ce sera toujours une porte à la fois.

Quoi que vous fassiez, quelle que soit la porte que vous choisissez, avec la pratique vous découvrirez que toutes les portes mènent, tôt ou tard, aux autres. Imaginons que vous êtes le sportif de l’exemple de tout à l’heure. Vous choisissez le corps physique comme porte d’entrée. On va dire, pour illustrer, que c’est la porte Sud du palais. Vous vous promenez dans les salles du château (les potentiels) et vous les découvrez. Tôt ou tard, vous allez finir par arriver à l’aile opposée, l’aile Nord dans notre exemple. Là, vous allez découvrir une autre porte, par exemple celle du corps mental. Elle mène à d’autres potentiels et à d’autres découvertes. En effet, vous avez beau travailler votre physique, le mental peut vous jouer des tours. Chemin faisant, vous réalisez qu’il en va de même avec tous les autres corps, chacun jouant un rôle particulier influençant votre bien-être, santé, épanouissement et performance.

D’une porte à une autre, ce n’est que quand vous les avez toutes arpentées que vous pouvez prétendre connaître votre palais intérieur. Et les plus sages et expérimentés de la discipline affirment qu’une vie ne suffit pas pour faire le tour du propriétaire !

N’est-ce pas génial ? Une vie entière de découvertes de trésors enfouis !

 

 

 

Mais attention aux pièges !

Parler des pièges mériterait un article (ou une série d’articles) à part entière. Par souci de synthèse, nous allons nous contenter de citer les plus importants, voire les plus dangereux.

  • Corps physique : le piège principal est de se couper de ses ressentis. Combien de personnes ne sentent rien au sud de leur menton ? L’autre piège sera un lien conflictuel avec le corps car celui-ci développe une relation maltraitante avec ce dernier.

 

  • Corps émotionnel : le premier piège est la chape de béton, quand on « enferme » des émotions dans un bocal hermétique pour éviter de les souffrir. C’est l’équivalent de fermer une cocote minute et de la laisser sur le feu. Tôt ou tard elle explose. L’autre piège, hélas très courant, c’est de vouloir aller trop vite dans les ouvertures du cœur et de négliger que celles-ci s’accompagnent souvent de nettoyages émotionnels de mémoires douloureuses. Chaque ouverture est extraordinairement belle. Mais « après l’extase, la lessive ! » Ça fait partie du lot. Aller trop vite en besogne dans l’ouverture du cœur peut être compliqué à gérer. La douceur et la patience sont les principales alliées de l’ouverture du cœur.

 

  • Corps mental : les certitudes et les œillères qui en découlent sont le piège principal du mental. Ensuite, il y en a un autre qui est un grand classique : vouloir tout comprendre, tout analyser et se créer des attentes. Ceci ne vous mène qu’à vous enfermer dans votre mental et passer à côté de l’expérience que vous êtes sensé vivre. Certaines personnes tombent tellement dans ce piège qu’elles finissent par construire de toutes pièces un parcours illusoire.

 

 

  • Corps spirituel : le piège principal serait de manger à toutes les sauces sans un accompagnement de très haut niveau. Les domaines spirituels sont d’une profondeur insondable et il y a des pièges à tous les coins de rue. Ne vous y aventurez pas sans un accompagnement de qualité, vous pourriez le regretter. L’autre grand piège est de confondre de chemin de développement spirituel avec un chemin sensationnel. Beaucoup de personnes mesurent, à tort, le « niveau » d’éveil au nombre d’expériences sensorielles fortes qu’elles ont eues (et qu’ils appellent « expériences spirituelles »). Si ces expériences font partie du chemin, elles ne sont pas le chemin. Ce serait comme aller à l’école pour cumuler des « bons points » et prétendre que leur nombre vous qualifie pour être diplômé. Parmi les dangers il y en un qu’il faut connaître car, hélas, il est trop à la mode de jouer dans ce terrain miné : on parle de l’ouverture du troisième œil et de l’activation de la glande pinéale. C’est une pratique très avancée qui requiert une préparation méthodique et progressive. Cette dernière prend du temps et ne peut pas s’accélérer. Elle ne s’improvise pas non plus. Une activation mal contrôlée de la glande pinéale peut vous emmener tout droit en séjour HP. Ce n’est pas une blague. Evitez de faire n’importe quoi sans une expertise avérée et l’accompagnement avisé et expérimenté d’un tiers compétent.

 

  • Corps énergétique : tout comme pour le corps spirituel, il convient de ne pas s’improviser apprenti sorcier ou vous risquez de le regretter amèrement. Apprenez avec et faites vous accompagner par un professionnel référent et compétent. Vous pouvez créer de nombreux déséquilibres énergétiques avec une mauvaise pratique. Ils peuvent dégénérer en problèmes physiques, émotionnels, mentaux ou psy. L’énergie est très puissante. S’amuser avec elle sans la connaître c’est comme mettre une Ferrari entre les mains d’un conducteur sans permis.

 

Que l’aventure commence !

Et maintenant, y’a plus qu’à !

Choisissez votre « porte d’entrée » et commencez à tirer le fil de la bobine. Vous allez avoir du mal à croire que tant de trésors puissent se cacher en vous !

Vous commencez l’une des plus belles découvertes de votre vie : vous même !

 

Il ne faut pas confondre « développement personnel » et « développement intérieur » (ou éveil du potentiel).

  • Le développement personnel est la découverte de celui ou celle que nous sommes. Il s’intéresse à notre construction, notre parcours, notre histoire, nos croyances, nos schémas, nos forces, nos vulnérabilités… Bref, tout ce qui constitue notre personnalité. Il existe de nombreuses méthodes pour vous aider à nous définir et à avancer dans ce domaine : process com, ennéagramme, analyse transactionnelle, D.I.S.C, M.B.T.I… La liste est longue. Ainsi, grâce à ces techniques, vous rentrez dans certaines cases, vous vous comprenez mieux et vous pouvez vous améliorer dans les schémas qui vous influencent. Par exemple, avec enneagramme, vous avez que vous êtes un ennéatype 6, (ou 9 ou 5 ou autre chose). Votre ami sera un 3 et votre conjoint un 5. Chacun vous aurez vos spécificités et vous vous connaîtrez mieux et vous pourrez vous améliorer grâce à ce travail.

 

  • Le développement intérieur touche à l’éveil du potentiel. Ce dernier est le même pour tout être humain sur terre. Quelle que soit votre personnalité, les exercices à faire seront les mêmes pour tous. Et les résultats possibles aussi. Face à l’éveil du potentiel, tout le monde est logé à la même enseigne, quelle que soit sa personnalité, son genre, ses origines, sa culture et sa confession. Par contre, une fois un potentiel éveillé, l’usage que vous en ferez dépendra de comment toutes ces choses vous influencent.

 

  • Outre le développement personnel et le développement intérieur, vous avez ensuite le développement spirituel, qui est un chemin d’éveil de conscience et de transcendance.

Trop souvent, ces trois chemins sont mélangés sans ordre ni concert dans un même sac fourre-tout que l’on appelle à tort « développement personnel ».

Pour avoir une vision globale, à travers un angle pro, vous pouvez découvrir cet article ([lien interne ARTICLE ANL Ep. 3 Les 2 voies pour remettre l’humain au centre de l’entreprise ]) et ce podcast, de ma chaine Un Accent sur le Nouveau Leadership [lien interne – ANL Ep. 3].

Points
Clés

Points clés

  • Nous avons 5 corps.
  • Les corps physique, émotionnel, mental, spirituel et énergétique.
  • Vous n’avez pas besoin de tous le connaître, ni d’adhérer à cette liste. Choisissez juste ceux qui vous parlent le plus.
  • Chacun est une « porte d’entrée » dans l’univers de nos potentiels.
  • Chaque « porte » mène inévitablement à la découverte des autres. Celles qui ne vous parlent pas aujourd’hui le feront peut-être un jour quand vous serez prêt ou prête.
  • Il y a des découvertes extraordinaires à faire mais aussi des risques à éviter. Les connaître vous évitera des déboires et vous avancerez mieux et plus vite.

Aller plus
loin

Aller plus loin

Avant de vous intéresser aux 5 corps, il peut être intéressant de comprendre plus précisément comment est séquencé le chemin de transformation personnelle quand on parle de développement personnel, intérieur et spirituel. Vous découvrirez ainsi comment ces parcours sont imbriqués entre eux et comment s’ouvrent les accès de l’un à l’autre et dans quel ordre. Pour cela, écoutez l’épisode 1 de ma chaine de podcasts, Une Alchimie de l’Eveil [lien interne – AE Ep. 1].

Si le domaine des énergies vous interpelle, je vous invite à découvrir la Masterclass Podcast Séries sur Comprendre les Energies disponible gratuitement sur la chaine Une Alchimie de l’Eveil. Vous y trouverez une série complète de 6 épisodes (du 17 au 22). 4h45 minutes de contenu pour aller au fond de la question ! Et 100% gratuit !

Si ce qui vous intéresse plutôt est le développement spirituel et vous en êtes au début. Découvrez le podcast épisode 23, Avez-vous un besoin de spiritualité ? de la même chaine.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un impact direct
dans votre boite mail

Recevez du contenu exclusif, des ressources et des outils pour vous accompagner dans votre transformation personnelle et professionnelle.