hypersensibilité emotions konxus media

Sensibilité et hypersensibilité : apprendre à gérer et valoriser ses émotions

Sensibilité et hypersensibilité, les défis et les exercices pour mieux gérer ses émotions et accepter sa sensibilité émotionnelle.
Virginie Gonzalez
Co-fondatrice de Konxus Media et Dirigeante engagée de l’agence de communication Agence ho5, elle milite pour le marketing heureux© ou l’idée que la communication et le marketing ne sont destinés à la seule recherche du profit mais aussi (et surtout) à celui de l’épanouissement de l’humain.

Si vous souhaitez écouter l’article en version audio :

Je suis ce qu’on appelle une hypersensible. Depuis mon enfance, je me sens toujours un peu à part, un peu différente des autres, parfois même « inadaptée » à la vie en société. Quand certains aiment le bruit et la foule, j’aime le calme et la solitude. Quand beaucoup attendent le weekend pour se retrouver dans des bars bondés et animés, il me tarde de lire ou dessiner. Et que dire de ces films et livres qui me font facilement couler des larmes ? Ou de ce sentiment d’être une éponge aux émotions d’autrui ?

L'émotion est ce moment où l'acier rencontre une pierre et en fait jaillir une étincelle car l'émotion est la source principale de toute prise de conscience. Point de passage de l'obscurité à la lumière, ni de l'inertie au mouvement sans émotion. Carl Gustav Jung

Ce qu’il
faut savoir

Ce qu'il faut savoir

 

 

Et vous ? Vous arrive-t-il de vous sentir souvent débordés par vos émotions ? Vous sentez-vous parfois submergé par un flot incontrôlable de sentiments intenses ? Peut-être vous êtes-vous déjà demandé si votre sensibilité émotionnelle est plus prononcée que celle des autres ?
Et que diriez-vous de la différence ? Vous êtes-vous déjà senti différent des autres, comme si vous aviez une manière unique de percevoir et de réagir aux événements qui vous entourent ? Vous êtes-vous demandé si votre hypersensibilité était une qualité à valoriser plutôt qu’un fardeau à porter ?

 

Les émotions peuvent être complexes et parfois déconcertantes. Il est naturel de ressentir toute une gamme d’émotions, mais quand ces émotions semblent nous submerger, il peut être difficile de savoir comment les gérer.
Dans cet article, nous allons explorer le monde de la sensibilité et de l’hypersensibilité, en nous posant des questions importantes. Quelles sont les émotions qui découlent de ces caractéristiques ? Dans quelles situations ne parvenez-vous pas à contrôler ces émotions ? Et surtout, comment pouvez-vous apprendre à méditer sur vos sentiments pour mieux les comprendre et les accepter ?
Poursuivez votre lecture pour découvrir des exercices pratiques qui vous aideront à établir une relation saine avec vos émotions, à les exprimer de manière constructive et à les transformer en une force intérieure.

 

 

 

Sensibilité et hypersensibilité, quelle est la différence ?

La sensibilité et l’hypersensibilité sont des caractéristiques qui font partie intégrante de l’expérience humaine. Bien que souvent confondues, elles se différencient par leur intensité. Être sensible signifie ressentir les émotions de manière profonde, tandis que l’hypersensibilité amplifie ces émotions.
Elles sont toutes deux des caractéristiques émotionnelles qui influencent la façon dont nous réagissons aux stimuli de notre environnement. Les individus sensibles ressentent leurs émotions intensément, tandis que les hypersensibles éprouvent ces émotions de manière extrême, pouvant entraîner des réactions plus intenses aux événements de la vie quotidienne.

 

Comment se concrétise l’hypersensibilité face aux émotions les plus courantes ?

Tristesse : une tristesse profonde et souvent difficile à surmonter.
Joie : une exaltation intense face aux moments heureux.
Colère : des accès de colère pouvant être insurmontables ou générant des actions incontrôlées.
Anxiété : une inquiétude et une appréhension accrues face à l’avenir.
Empathie : une capacité à ressentir les émotions des autres de manière profonde.
Déception : une réaction forte face aux désillusions.
Frustration : une impatience intense face aux obstacles.
Peur : une réponse amplifiée aux situations stressantes.

 

 

 

Les personnes sensibles ou hypersensibles peuvent avoir du mal à contrôler leurs émotions dans certaines situations, notamment :

• Face à une surcharge émotionnelle, comme lorsqu’elles sont confrontées à plusieurs sources de stress simultanément.
• En présence de personnes négatives ou toxiques qui peuvent perturber leur équilibre émotionnel.
• Lorsqu’elles font face à des critiques ou des jugements sévères.
• En cas de changements majeurs dans leur vie ou dans leur routine quotidienne.

Voici une liste d’exercices que j’ai glané sur mon parcours et qui m’aident au quotidien dans cette gestion des émotions exacerbées.

 

Exercice 1 : Méditer sur ses émotions

La méditation est un outil puissant pour apprendre à gérer ses émotions, explorer nos sentiments les plus profonds, les comprendre et les accepter avec bienveillance. Dans le tourbillon incessant de la vie moderne, nous sommes souvent confrontés à des émotions intenses et parfois déroutantes. La colère, l’anxiété, la tristesse ou même la joie écrasante peuvent parfois nous submerger, nous laissant perplexes quant à la meilleure façon de les gérer. C’est là que la méditation entre en jeu.

En nous invitant à porter une attention aimante sur nos émotions, la méditation nous offre un espace intérieur pour cultiver la conscience émotionnelle, développer notre sérénité personnelle et apprendre à réagir de manière plus saine face aux défis émotionnels. Dans cette pratique, nous trouvons une source de calme et de sagesse qui nous guide vers une meilleure compréhension de nous-mêmes, nous permettant ainsi d’accueillir nos émotions, quelles qu’elles soient, avec une présence apaisante et un cœur ouvert.

 

 

 

 

Voici un exercice simple pour commencer :

Asseyez-vous dans un endroit calme et confortable. Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Observez chaque inspiration et expiration sans les juger. Laissez vos émotions venir à vous, sans chercher à les repousser. Identifiez l’émotion que vous ressentez, puis visualisez-la comme une bulle qui s’élève doucement dans l’air. Laissez-la partir et répétez ce processus avec chaque émotion qui émerge. La méditation vous permettra de développer une conscience émotionnelle plus profonde et de mieux gérer vos réactions face aux émotions intenses.

 

Exercice 2 : Écrire ses émotions

Dans mon article sur les rêves, je vous avais déjà vanté les bienfaits de l’écriture pour vous permettre d’avancer sur votre chemin et transformer vos rêves en réalité grâce à des exercices concrets. Voici une nouvelle richesse de l’écriture. Lorsque votre esprit se sent submergé par l’émotion ou le stress, il peut être utile de coucher vos pensées sur le papier. L’écriture peut être un moyen efficace d’exprimer vos émotions et de les comprendre davantage. Voici un petit rituel d’écriture facile à intégrer dans votre routine.

Créez un contexte favorable à l’écriture en vous retirant dans un endroit calme, à un moment où vous êtes sûr de ne pas être dérangé. Passez de la musique qui vous met dans un état de calme comme de la musique classique ou de relaxation. Vous pouvez même accompagner ce moment d’un peu de magie, en allumant une bougie au début de votre travail d’écriture et en l’éteignant quand vous aurez terminé. Ecrivez par petite plage de temps, 25 minutes au maximum, de manière à favoriser votre concentration.

Prenez quelques minutes chaque jour pour écrire dans un journal vos sentiments, vos peurs, vos joies et vos frustrations. Sans jugement, laissez vos émotions se déverser sur le papier. Cette pratique vous aidera à libérer les tensions émotionnelles et à mieux vous connaître. Je vous conseille d’écrire à la main, car cela vous forcera à ralentir et l’écriture manuscrite est plus libératrice que celle au clavier. Vous pouvez laisser libre court à vos pensées ou bien guider votre écriture par une même question qui reviendra comme un rituel. Ecrivez toujours la question et sa réponse afin de renforcer votre concentration.

Laissez-vous parler ! Ne vous jugez pas, ne vous régulez pas ! Même si une pensée qui vous déplait vient à votre esprit, écrivez la quand même, elle est venue vous éclairer d’un message. Ainsi vous prendrez l’habitude d’écouter ce qui se passe vraiment à l’intérieur et petit à petit le canal d’information s’ouvrira plus grand.

 

 

 

Exercice 3 : Accepter sa différence

Accepter sa sensibilité ou son hypersensibilité est essentiel pour une croissance personnelle saine. Prenez conscience que chacun est unique et que vos émotions sont une partie essentielle de vous. Au lieu de vous comparer aux autres, concentrez-vous sur vos forces et vos capacités à ressentir intensément, ce qui peut être une belle qualité.

Le sentiment de différence par rapport aux autres peut être profondément influencé par des caractéristiques telles que l’hypersensibilité, comme décrit dans le livre « Je pense trop » de Christel Petitcollin. Dans ce livre, l’auteure explore les défis auxquels sont confrontées les personnes qui pensent de manière intense et dont les sens sont hyperstimulés. Pour ces individus, les stimuli sensoriels tels que les bruits, les odeurs, les lumières vives ou même les émotions des autres peuvent être accablants, bien au-delà de ce que la majorité des gens ressentent.

Ces personnes peuvent se sentir submergées par leur environnement, parfois jusqu’à un point où elles ont du mal à fonctionner normalement dans certaines situations. Par exemple, une simple sortie dans un lieu public animé peut se transformer en un véritable défi pour quelqu’un hypersensible, car les bruits, les conversations et les mouvements constants peuvent provoquer une surcharge sensorielle.

En conséquence, il est fréquent que les individus hypersensibles se perçoivent comme étant différents, car leur expérience du monde est radicalement distincte de celle de la majorité des gens. Ce sentiment de différence peut engendrer des pensées d’isolement, d’incompréhension et d’inadéquation sociale.

Cependant, il est important de noter que la sensibilité émotionnelle et sensorielle n’est pas un défaut, mais plutôt une qualité unique qui peut apporter de nombreux avantages lorsque bien comprise et canalisée. Accepter cette différence comme une partie de soi est le premier pas vers une meilleure gestion de ses émotions et une plus grande estime de soi.

 

 

 

Exercice 4 : Faire de sa vulnérabilité une force

Votre vulnérabilité peut être une source de puissance et de connexion avec les autres. Accepter votre vulnérabilité vous permettra d’être plus ouvert aux expériences et aux relations. Partagez vos émotions avec des personnes de confiance, car cela renforcera vos liens et vous aidera à vous sentir soutenu.
Dans les enseignements du livre « Le bonheur d’être soi » de Moussa Nabati, nous découvrons une approche profondément transformative de la gestion des émotions et de la vulnérabilité.

L’auteure nous montre comment accueillir nos émotions, transformer nos pensées limitantes et libérer nos blocages intérieurs pour nous épanouir pleinement dans tous les aspects de notre vie. En intégrant ces précieux enseignements à notre cheminement vers l’épanouissement personnel, nous réalisons que la vulnérabilité n’est pas une faiblesse à cacher, mais une véritable force à embrasser. En acceptant pleinement notre vulnérabilité et en osant partager nos émotions authentiques avec des personnes de confiance, nous créons un espace d’ouverture et de connexion avec les autres. C’est à travers cette vulnérabilité partagée que naissent des liens profonds et durables, nourrissant ainsi notre sentiment d’appartenance et de soutien.

En embrassant notre vulnérabilité et en permettant aux autres de nous connaître réellement, nous nous libérons des masques sociaux et des barrières émotionnelles, créant ainsi une opportunité de croissance personnelle et de relations plus authentiques et enrichissantes. La puissance de la vulnérabilité réside dans notre capacité à être totalement nous-mêmes, à nous accepter pleinement avec nos émotions, nos forces et nos faiblesses, ouvrant ainsi la voie vers un chemin de bonheur et d’acceptation de soi.

 

 

La sensibilité et l’hypersensibilité sont des aspects précieux de notre humanité. En apprenant à méditer sur nos émotions, à les écrire, à les accepter et à les transformer en force, nous pouvons mieux gérer nos réactions émotionnelles. En développant une conscience émotionnelle accrue et en adoptant des pratiques d’acceptation, nous pouvons progresser dans notre cheminement vers un développement personnel épanouissant et équilibré.

Points
Clés

Points clés

  • La sensibilité se réfère à la capacité de ressentir les émotions de manière profonde, tandis que l’hypersensibilité amplifie ces émotions, conduisant à des réactions plus intenses aux stimuli émotionnels.
  • Tristesse, joie, colère, anxiété, empathie, déception, frustration et peur sont parmi les émotions courantes que les personnes hypersensibles peuvent ressentir de manière plus intense.
  • Les personnes hypersensibles peuvent avoir du mal à contrôler leurs émotions dans des situations de surcharge émotionnelle, face à des critiques ou des jugements sévères, en présence de personnes négatives, ou lors de changements majeurs dans leur vie.
  • La méditation peut aider à développer une conscience émotionnelle plus profonde. L’écriture peut aider à remettre de l’ordre dans le chaos de ses émotions.
  • Accepter sa différence et sa vulnérabilité est essentiel pour le développement personnel. En partageant avec des personnes de confiance, et en faisant de sa vulnérabilité une force, on peut améliorer sa gestion émotionnelle et développer des relations plus authentiques.

Liens &
ressources

Liens & Ressources

  • A fleur de peau – Saverio Tomasella
  • Le bonheur d’être soi – Moussa Nabati
  • Je pense trop – Christel Petitcollin

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un impact direct
dans votre boite mail

Recevez du contenu exclusif, des ressources et des outils pour vous accompagner dans votre transformation personnelle et professionnelle.